•  
  •  
 

Credentials Display

Chris Shortall, M.Sc. (Medicine) Applied Health Services Research, MUN ARTC 2017 B.Sc.H. Psychology and Sociology, Acadia University, 2002

Abstract

Focusing on sexuality and gender identity health and wellness information in Canadian English language baccalaureate nursing curricula and policy, the data for this study were collected from a small, but representative sample of nursing school leadership in 2013. Surveys were returned from 17 (22.4%) institutions across Canada, and scaffolded against 52 provincial and national professional curricula/ entry to practice policy documents. This research shows that Lesbian Gay Bisexual Transgender Queer Intersex Two-Spirit and Ally (LGBTQI2S+) content in Canadian baccalaureate nursing curricula are nominal, insufficient, and unregulated at best. In general, respondents expressed concern about their ability to teach in the area of sexuality and gender diversity, and about the availability of evidence-based up-to-date teaching resources. More specifically, gender identity/transgender health and wellness issues were overlooked in the majority of institutions despite increasingly explicit reference to such content in curricular policy.

The purpose of this research was to investigate the structural embeddedness of LGBTQI2S+ health and wellness information in Canadian English BN curricula. Focusing on conceptualizations and transmission of information in curricula and related policy, the researcher surveyed Canadian nursing school leaders to identify if, how, and where sexuality and gender diversity (specific LGBTQI2S+ health and wellness information) existed in their institution’s curriculum. The findings also reported on the acknowledgement of LGBTQI2S content in Canadian curricula policy used to prepare nurses for entry to practice. Last and finally, (outside of the scope of this journal article) the research developed a list of sexuality and gender identity health and wellness issues, as well as LGBTQI2S+ curricula and policy resources through an annotated bibliography (See: Shortall, 2017)

Résumé

Centrées sur la santé et le bien-être liés à la sexualité et à l’identité de genre dans les politiques et les programmes de baccalauréat en sciences infirmières offerts en anglais au Canada, les données de cette étude ont été recueillies en 2013 auprès d’un échantillon restreint, mais représentatif, de directions d’écoles de sciences infirmières. Les formulaires, qui ont été retournés par 17 établissements canadiens (soit 22,4 %), ont été étayés par 52 documents de politiques provinciales et nationales quant aux programmes d’études donnant accès à la pratique professionnelle. La recherche indique que le contenu des programmes de baccalauréat en sciences infirmières au Canada qui prend en considération ou qui porte sur les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, queer, inter-sexes, bi-spirituelles et alliées (LGBTQI2S+) est négligeable, incomplet et non réglementé. En général, les répondantes ont exprimé des préoccupations quant à leur capacité à enseigner la sexualité et la diversité de genre, mais aussi concernant la disponibilité de résultats de récentes recherches comme ressources pédagogiques. Plus précisément, les questions de santé et de bien-être des personnes transgenres ont été négligées dans la plupart des établissements malgré des références de plus en plus explicites dans les politiques sur les programmes de formation.

Le but de cette recherche était d’examiner l’intégration structurelle de l’information sur la santé et le bien-être de la communauté LGBTQI2S+ dans les programmes de baccalauréat en sciences infirmières offerts en langue anglaise au Canada. En se centrant sur les conceptualisations et la transmission d’information dans ces programmes d’études et les politiques connexes, un sondage a été mené auprès de directrices d’écoles de sciences infirmières pour évaluer si la sexualité et la diversité de genre (informations particulières à la santé et au bien-être des personnes LGBTQI2S+) étaient abordées au sein du programme de leur établissement et de quelle manière. Les résultats ont également examiné les politiques portant sur les programmes d’études canadiens qui préparent les infirmières en vue d’accéder à la pratique. Enfin, la recherche (en dehors du cadre de cet article) a permis de dresser une liste de questions de santé et de bien-être en lien avec la sexualité et l’identité de genre, ainsi que des ressources portant sur les politiques et les programmes d’études qui incluent des contenus sur les personnes LGBTQI2S+ au moyen d’une bibliographie commentée (voir Shortall 2017).

Share

COinS