•  
  •  
 

Credentials Display

Karen Oostra, MSN, RN Instructor, Department of Nursing Education and Health Studies, Grande Prairie Regional College

Barbara Astle, PhD, RN Associate Professor, School of Nursing, Trinity Western University.

Heather Meyerhoff, MSN, RN Assistant Dean, School of Nursing, Trinity Western University.

Abstract

Baccalaureate nursing students must develop strong clinical reasoning skills to make sound clinical judgments regarding patient care. The purpose of this Interpretive Descriptive qualitative study was to explore how students understand the evolution and application of their own clinical reasoning skills. Eight nursing students were interviewed about their perceptions regarding the use of clinical reasoning skills on a written, patient scenario based assignment. An overarching theme of Over Time emerged along with two themes: Understanding of Clinical Reasoning and Making Sense of the Assignment. Sub-themes were identified as not knowing, knowing, applying knowing and valuing knowing. Students understood their clinical reasoning skills to have progressed throughout their educational program; perceived that their understanding of the patient’s problem and the required nursing actions deepened over the time of writing the assignment; perceived they were able to apply learning from the assignment to their nursing practice; and perceived writing the assignment to be a stressful experience. Implications for nursing education include leveling of assignments; completing the assignment in pairs or small groups to improve learning and decrease stress; and the incorporation of virtual patient or high-fidelity simulation to improve the visual and unfolding elements of a patient scenario based clinical reasoning assignment.

Résumé

Les étudiantes des programmes de baccalauréat en sciences infirmières doivent développer un solide raisonnement clinique afin d’être en mesure d’arriver à des jugements cliniques sûrs concernant les soins aux patients. Cette étude qualitative descriptive interprétative visait à explorer comment des étudiantes comprennent le développement et la mise en application de leur propre raisonnement clinique. Huit étudiantes en sciences infirmières ont été interviewées sur la manière dont elles percevaient leur recours au raisonnement clinique dans le cadre d’un travail écrit à partir de la situation d’un patient. Un thème général intitulé Au fil du temps a émergé avec deux thèmes : Comprendre le raisonnement clinique et Donner un sens au travail écrit. Les sous-thèmes définis comprenaient ne pas savoir, savoir, mettre en application le savoir et valoriser le savoir. Les étudiantes ont compris que leur raisonnement clinique s’est amélioré tout au long de leur programme d’études. Elles ont perçu que leur compréhension des problèmes vécus par le patient et des interventions infirmières requises s’approfondissait à mesure qu’elles progressaient dans le travail. Elles ont perçu être en mesure d’appliquer à leur pratique infirmière ce qu’elles avaient appris lors du travail, mais elles ont perçu la rédaction de ce dernier constituait une source de stress. Les implications pour la formation en sciences infirmières incluent d’ajuster le niveau des travaux, de proposer un travail en équipe de deux ou en petits groupes pour favoriser l’apprentissage et réduire le stress, ainsi que d’introduire une simulation avec patient virtuel ou haute-fidélité pour améliorer les éléments visuels et le degré de réalité du scénario du patient inclus dans le travail sur le raisonnement clinique.

Share

COinS