•  
  •  
 

Quality Advancement in Nursing Education - Avancées en formation infirmière

Translated Title

« La formation est essentielle » : Une description interprétative des expériences d’étudiantes en sciences infirmières au regard de la santé buccale chez les enfants

Credentials

Jill Bally, PhD

Shelley Spurr, PhD

Abstract

In North America, dental disease is the leading pediatric chronic illness. Poor oral health influences a child’s ability to speak, eat, and socialize and has been linked with heart disease, diabetes, and cancer. Despite overwhelming evidence that poor oral health can have lifelong and systemic influences on overall well-being, comprehensive oral health care has not been emphasized in nursing education. The purpose of this study was to explore third-year nursing students’ perceptions and experiences with pediatric oral health nursing education through an interpretive description approach. Data for analysis gathered in focus group interviews resulted in three main themes: nursing education is key: recognition of and insight into the value of oral health care; fading away: barriers to education and practice; and spreading the culture: improving nursing education and practice. The findings highlight a predominant culture in nursing education and practice in which knowledge and skill acquisition related to pediatric oral health is being neglected. Consequently, nursing students experience limited development of the basic knowledge, skills, and resources to adequately care for infants, children, and adolescents in a holistic and comprehensive manner. Effective strategies to improve nursing education include early integration of oral health concepts, demonstration and hands-on preparation of oral health care practices and assessment, and interprofessional oral health education.

Résumé

La maladie buccodentaire constitue la maladie chronique la plus courante chez les enfants vivant en Amérique du Nord. Une mauvaise santé buccodentaire influence la capacité d’un enfant à parler, à manger et à socialiser et est associée aux maladies cardiovasculaires, au diabète et au cancer. Malgré des résultats probants qui montrent qu’une mauvaise santé buccodentaire peut avoir des répercussions permanentes et systémiques sur le bien-être général de l’être humain, les programmes de formation en sciences infirmières ne mettent pas suffisamment l’accent sur les soins buccodentaires. Cette étude visait à explorer les perceptions et les expériences d’étudiantes en sciences infirmiers de troisième année concernant leur formation aux soins buccodentaires chez les enfants, par l’entremise d’une approche descriptive interprétative. Les données recueillies dans le cadre d’entrevues de groupe ont permis de dégager trois grands thèmes : la formation en sciences infirmières est essentielle : reconnaissance et intégration de l’importance de la santé buccodentaire; atténuation: obstacles à la formation et à la pratique; diffusion de la culture : amélioration de la formation et de la pratique des sciences infirmières. Les résultats mettent en évidence une culture prédominante dans la formation et la pratique infirmières qui n’accorde pas une grande importance à l’acquisition de connaissances et d’habiletés en santé buccodentaire infantile. Les étudiantes en sciences infirmières ne développent donc que très peu les connaissances, compétences et ressources de base nécessaires pour prendre adéquatement soin des nourrissons, des enfants et des adolescents de façon holistique et globale. Pour améliorer efficacement la formation en sciences infirmières à ce sujet, il faut notamment présenter les concepts de santé buccodentaire, offrir un apprentissage pratique des soins buccodentaires et de l’évaluation de la santé buccodentaire ainsi qu’offrir une formation interprofessionnelle sur la santé buccodentaire.


Creative Commons License

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 4.0 License.

Share

COinS