•  
  •  
 

Credentials Display

Susan E. Slaughter1 PhD RN
Mandy M. Archibald2 PhD RN
Lauren Albrecht1 MEd
Bryan Say3 NP(A), MN RN
Pauline Paul1 PhD RN
Shannon D. Scott1 PhD RN

Abstract

Purpose: The purpose of this article is to explore student and supervisor experiences and perspectives regarding the advantages and challenges of arts-based projects in the context of graduate nursing education programs. We define arts-based academic projects as graduate level projects that incorporate a significant artistic component, and that culminate in a final written report of a capping exercise, a thesis or a dissertation. Procedures: Three graduate students were asked to briefly summarize their arts-based academic projects and to reflect upon their experiences with their projects, noting the advantages and challenges that they encountered in the process. The students’ supervisors also reported their experiences with supervising students conducting arts-based academic projects. The resulting written reflections were collated and summarized.

Results: The arts-based academic projects included a set of comics, a story-based digital education tool and a digital knowledge whiteboard animation video. All of these projects integrated visual art into products for the purpose of knowledge translation. The students and their supervisors identified numerous advantages to arts-based projects, such as being able to address the complexities of context and to engage broad audiences. They reported challenges such as misunderstanding and devaluing the nature of these less traditional academic projects.

Conclusions: This study has implications for future arts-based projects that may be conducted in Schools or Faculties of Nursing. Supervisors and committee members play a key role in fostering the creativity of students, building on their strengths, and encouraging them to pursue innovative theses or capping exercises. Similarly, graduate program coordinators/associate deans of graduate programs can also support these students by encouraging and approving projects that are less conventional and by helping others understand the value of these projects.

Résumé

Objectif : Cet article a pour but d’explorer les expériences et les perspectives d’étudiantes et de directrices de projets quant aux avantages et aux défis inhérents aux projets de nature artistique dans le cadre de programmes d’études supérieures en sciences infirmières. Nous définissons les projets d’études de nature artistique comme étant des travaux des cycles supérieurs qui comportent un important volet artistique et aboutissent à la rédaction d’un rapport de fin d’études, d’une thèse ou d’un mémoire. Approche : Nous avons demandé à trois étudiantes des cycles supérieurs de résumer leur projet artistique et de réfléchir sur leur expérience en soulignant les avantages et les défis rencontrés au court du processus. Les directrices de ces projets étudiants ont également décrit leur expérience de suivi de projets d’études de nature artistique. Nous avons colligé les réflexions écrites pour en faire la synthèse.

Résultats : Les projets d’études de nature artistique qui ont été présentés comprenaient une bande dessinée comme moyen de diffusion de résultats de recherche, un outil numérique d’apprentissage basé sur un récit pour des parents et des enfants asthmatiques ,et une vidéo d’animation numérique de partage de connaissances sur tableau blanc pour les parents d’enfants qui ont gastroentérite aiguë. Tous ces projets intégraient les arts visuels dans des produits destinés au transfert de connaissances. Les étudiantes et les directrices de projets ont soulevé de nombreux avantages liés à de tels projets, comme la possibilité de rendre compte de la complexité du contexte et d’intéresser un large public. Les défis soulignés incluaient notamment l’incompréhension et la dévalorisation de tels projets d’études moins conventionnels.

Conclusions : Cette synthèse peut avoir des répercussions sur d’éventuels projets d’études de nature artistique menés dans les écoles ou les facultés de sciences infirmières. Les directrices et les membres de comités jouent un rôle prépondérant auprès des étudiantes, soit de favoriser leur créativité, de développer leurs forces et de les encourager à envisager des thèses et des rapports de fin d’études avant-gardistes. De même, les responsables et les vice-doyennes des programmes de cycles supérieurs peuvent soutenir ces étudiantes en favorisant et en approuvant des travaux moins conventionnels, tout en aidant les autres à en comprendre la valeur.

Share

COinS