•  
  •  
 

Credentials Display

Joanna Pierazzo, PhD, RN
Mary Allan, MBS, RN
Grace McLaren, MEd, RN
Dorothy Baby, MEd, RN

Abstract

Background: In the last decade, simulation-based learning has flourished with the context of professional practice and education. Within this development, the value of enhancing problem-based learning (PBL) with technology, specifically high-fidelity simulation has not been well-investigated. More specifically, baccalaureate nursing students’ perspectives in using a high-fidelity simulation (HFS) activity during a theoretical problem-based nursing course have not been examined. Purpose: This study explored the perceptions of second year nursing students when HFS and PBL were integrated in a theoretical nursing course. Method: In this study, a descriptive, qualitative research design, specifically case study methodology (Stake, 2005) was used to explore the research inquiry. A convenience sample of 19 nursing students were recruited to participate in one of three focus groups. Results: The findings of the study highlighted the educational value of integrating simulation-based learning in a problem-based theoretical nursing course. Students commented on the importance of understanding new knowledge in the classroom context with the following thematic perceptions: 1) bridging theory and practice, 2) integrating knowledge from other courses, 3) enhancing confidence for practice, 4) learning together, and 5) learning in a safe environment. Conclusion: As nursing students engage in problem-based learning, it is valuable to consider opportunities whereby professional practice concepts are better understood with the merging of two active forms of teaching and learning, PBL and simulation- based learning.

Résumé :

Contexte : Au cours de la dernière décennie, l’apprentissage par simulation s’est répandu dans les milieux de pratique professionnelle et de formation. Par contre, les bénéfices d’associer la technologie, particulièrement la simulation haute-fidélité, à l’apprentissage par problèmes (APP), n’ont pas été suffisamment étudiés. Et plus spécifiquement, le point de vue des étudiants au baccalauréat en sciences infirmières concernant des activités de simulation haute-fidélité (SHF) pendant un cours théorique d’apprentissage par problèmes de soins, n’a pas été examiné. Objectif : La présente étude explorait le point de vue d’étudiants de deuxième année en sciences infirmières concernant l’intégration de la SHF et l’APP dans un cours théorique de sciences infirmières. Méthode : Un devis de recherche descriptif qualitatif, c'est-à-dire une étude de cas (Stake, 2005), a été utilisée pour réaliser les travaux de recherche. Un échantillon de convenance a permis de recruter 19 étudiants en sciences infirmières pour participer à l’un de trois groupes de discussion. Résultats : Les résultats de l’étude ont mis en évidence la valeur éducative de l’intégration de l’apprentissage par simulation à l’apprentissage par problèmes dans un cours théorique en sciences infirmières. Les étudiants ont mentionné l’importance de comprendre les nouvelles connaissances en contexte académique avec les points de vue thématiques suivants : 1) créer des liens entre la théorie et la pratique; 2) intégrer des connaissances acquises lors d’autres cours; 3) améliorer la confiance pour la pratique; 4) apprendre ensemble; et 5) apprendre dans un milieu sécuritaire. Conclusion : Lorsque les étudiants en sciences infirmières participent à l’apprentissage par problèmes, il est important de saisir les occasions où la combinaison de deux formes actives d’enseignement et d’apprentissage, à savoir l’apprentissage par problèmes et l’apprentissage par la simulation, mène à une meilleure compréhension des concepts de pratique professionnelle.

Included in

Nursing Commons

Share

COinS