•  
  •  
 

Credentials Display

Jérôme Ouellet, inf., M. A. (sciences de l’éducation)
Joséphine Mukamurera, Ph. D.

Abstract

Résumé

L’intensification du maintien des aînés à domicile qui présentent des problèmes de santé complexes exige des infirmières qu’elles mettent à jour leurs connaissances au moyen de la formation continue (FC). Or, peu d’études soutiennent que les activités de formation continue (AFC) que suivent les infirmières contribuent à long terme à améliorer la qualité des soins.

Cet article est issu d’une étude qui s’intéressait au rapport à la formation FC d’infirmières en soins à domicile (SAD) d’une région au centre du Canada, qui assurent le suivi d’aînés. Huit infirmières ont participé à des entrevues semi-dirigées. Les données collectées ont fait l’objet d’une analyse thématique. Cet article porte sur un aspect, soit les retombées de la FC. Les résultats révèlent que les AFC que suivent les infirmières, lorsqu’elles sont pertinentes, peuvent contribuer à l’amélioration de la qualité des soins.


Abstract

The increasing tendency of seniors to remain at home presents complex health care issues that require nurses to upgrade their knowledge and skills through continuing education. However, few studies contend that these activities help improve the quality of care in the long term. This article derives from a study regarding continuing education for home care nurses who care for seniors in Central Canada. Eight nurses participated in semi-structured interviews whose data were subject to a theme-based analysis. In this article, the authors discuss one of these themes: the perceived impacts of continuing education. Our findings suggest that where relevant, continuing education for nurses can help improve the quality of care.

Included in

Other Nursing Commons

Share

COinS